L’église Saint-Germain-d’Auxerre de Dourdan. Carte des espaces naturels sensibles du département sur le site du conseil départemental de l'Essonne. Le 19 septembre 1967, le décret no 67-792[35] fixait à la date du 1er janvier 1968 l’entrée en vigueur de la loi du 10 juillet 1964, prévoyant effectivement la création du nouveau département. View 13 property photos, floor plans and Cleveland suburb information. Carte des zones d'emploi en Île-de-France sur le site de l'Insee. Il compte 196 communes et appartient à la région Île-de-France. Relativement épargné par les deux conflits mondiaux, malgré la présence du camp de concentration de Linas-Montlhéry construit en 1940 par les nazis pour l’enfermement des Tsiganes, le futur département connu dès les années 1950 une forte poussée démographique, touché comme ces voisins par l’édification de bidonvilles aux portes de Paris, situation plus tard aggravée par la nécessité d’héberger les nombreux rapatriés d’Algérie venus s’installer dans la région. Liste des communes. En 2006 les catégories socioprofessionnelles les plus représentées dans les ménages essonniens étaient les cadres (20,7 %) suivis des professions intermédiaires (20,5 %), puis les retraités (18,6 %) et les ouvriers (18,2 %). En 2009, huit cent trente-trois écoles maternelles et élémentaires publiques sont réparties sur le territoire[66], découpé en cinq bassins d’éducation, complétées par vingt-neuf écoles privées[67]. Autre site emblématique de la course à la vitesse, l’autodrome de Linas-Montlhéry créé en 1924 resta le lieu des plus célèbres courses automobiles jusque dans les années 1960. Dans ces parcs et forêts plusieurs arbres remarquables ont été recensés dont un tilleul à Boutigny-sur-Essonne, un chêne à Bures-sur-Yvette, des platanes à Chamarande et Morsang-sur-Orge, des séquoias à Courson-Monteloup et Mennecy, un sophora du Japon à Juvisy-sur-Orge et des hêtres communs à Saint-Sulpice-de-Favières[196]. Blasonnement sur le site de Gaso, la banque du blason. Ainsi, pour les deux catégories les plus jeunes, entre un et deux points supplémentaires caractérisent la pyramide des âges essonnienne et à l’inverse pour les trois dernières tranches, deux points de moins approximativement séparent les taux de l’Essonne de ceux de la France. Le 2 juin 1966, un nouveau décret no 66-339 prévoyait le découpage administratif du département[32] avec la création de l’arrondissement d'Évry en remplacement de celui de Corbeil-Essonnes (cette commune conservant cependant son statut de sous-préfecture) et modifiait les limites de l’arrondissement de Palaiseau. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. En 2019, le Conseil départemental de l'Essonne a lancé le projet d'un franchissement de la Seine au niveau d'Athis-Mons et de Vigneux. Liste des synagogues en Essonne sur le site alloj.fr. Après 25 années d'activités, la chaîne de télévision locale Téléssonne a cessé d'émettre le 30 septembre 2014[119]. Ce blason est notamment présent sur l’écusson des uniformes des sapeurs-pompiers du département[254],[255],[256] mais n’a pas été officialisé par l’assemblée délibérante départementale. Ainsi, le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) dispose de deux centres importants à Saclay et Bruyères-le-Châtel, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) est à Gif-sur-Yvette, l’Office national d'études et de recherches aérospatiales (ONERA) et Danone et Thales à Paris-Saclay et Limours, Nokia France (ex-Alcatel-Lucent) à Nozay, Hewlett-Packard aux Ulis, Microsoft à Villebon-sur-Yvette, l’Institut national de la recherche agronomique à Leudeville, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, le Génopole, Arianespace et le Centre national d'études spatiales (CNRS) à Évry, Safran Aircraft Engines (ex-Snecma) à Corbeil-Essonnes, le Synchrotron SOLEIL à Saint-Aubin, Safran Electronics & Defense (ex-Sagem Défense Sécurité) à Massy. Fiche du département sur le site du Quid. Ainsi, près de cent trente-neuf mille hectares, soit près de 78 % du territoire sont encore classés par l’Iaurif comme des espaces ruraux. Rejoignant la Bièvre à l’extrême nord, la Sygrie coule depuis le plateau de Vélizy, grossissant la Bièvre par sa rive gauche, au nord-ouest l’Yvette alimentée par la Mérantaise, le Vaularon et le Rouillon trace la vallée de Chevreuse, à l’ouest la Salmouille et la Rémarde alimentée par la Prédecelle descendent du plateau de Limours, sur la rive droite la Renarde descend de la Beauce. Des équipements structurants de niveau départemental furent bientôt développés, le théâtre de l’Agora d’Évry ouvert en 1975, l'île de loisirs d'Étampes en 1977, l’opéra de Massy en 1993, Le Grand Dôme en 1994 à l’occasion des jeux de la francophonie. Résultats de l'élection européenne 2014 sur le site du ministère de l'Intérieur. Le point le plus bas est lui situé à trente-et-un mètres d’altitude à Vigneux-sur-Seine à proximité de la station d’épuration en bord de Seine (48° 43′ 26″ N, 2° 26′ 08″ E)[6]. Presque chaque commune disposent d’infrastructures à caractère sportif, un réseau de piscines parsème le territoire mais deux sites se démarquent, le stade omnisports Robert-Bobin à Bondoufle, quatrième francilien par la taille avec 18 850 places (derrière le Stade de France, le Parc des Princes et le Stade Charléty) et le stade nautique Maurice Herzog de Mennecy, dimensionné pour les compétitions internationales. Voici ci-dessous la liste des villes et villages du Département de l'Essonne classés par nombre d'habitants. Local Business . Fiche d'Innov'Valley sur le site de la CCI Essonne. S’ajoutent deux initiatives environnementale récentes, la coulée verte du sud parisien qui traverse le nord-ouest du département de Verrières-le-Buisson à Gometz-le-Châtel avec une continuation prévue jusque Rambouillet par Limours et la Méridienne verte qui traverse le département en son centre du nord au sud. Intégré à la région Île-de-France, plus importante région européenne par son produit intérieur brut (PIB)[120], le département de l’Essonne bénéficie de son attrait économique et y participe pleinement, avec un PIB départemental fixé en 2008 à 26 111 000 000 euros, soit 22 922 euros par habitant[121], cependant en régression puisqu’il était fixé à 26 774 euros par habitant en 2005[122]. Deuxième aéroport de France avec un trafic d'environ 29,6 millions de passagers et 231 000 mouvements en 2015. Le Sport est aussi une compétence acquise par le conseil départemental, il participe ainsi au financement des installations et aux subventions des clubs. Survint alors la guerre de Cent Ans, causant des ravages et des massacres sur le territoire, comme l’incendie en 1360 de l’église Saint-Clément d’Arpajon par les troupes d’Édouard III d'Angleterre, brûlant vifs huit cents habitants. Parts de l'Essonne dans le commerce extérieur sur le site de la Chambre de commerce et d'industrie d'Île-de-France. Statistiques communale des logements de Chalo-Saint-Mars sur le site de l'Insee. Le commerce occupe lui aussi une place importante et historique, occupant 15,4 % des employés, pour la plupart dans de vastes centres commerciaux, dont le plus grand de la région, La Croix-Blanche sur plus de 700 000 mètres carrés. « Nous arrivons vers vous du lointain Palaiseau, « Je ne suis pas surprise que Savigny vous ait paru beau, c’est une situation admirable. En 1568 fut signée la Paix de Longjumeau, concluant la deuxième guerre de religion. Données statistiques de la zone d'emploi d'Orsay sur le site de l'Insee. Plusieurs parcs d’envergure départementale parsèment le territoire et permettent une approche plus ou moins naturelle de l’environnement. La proportion d'immigrés dans la population essonnienne (13,8 % en 2011) est supérieure à la moyenne nationale (8,7 %) : en 2011, parmi les immigrés habitant dans l'Essonne, 31,2 % proviennent d'un pays européen (17,9 % du Portugal), 25,4 % d'un pays du Maghreb (11,3 % d'Algérie, 9,5 % du Maroc et 4,6 % de Tunisie), 24,8 % d'autres pays d'Afrique, 4,6 % de Turquie, 10,2 % d'autres pays d'Asie[43]. Depuis la création du département, sa morphologie s’est considérablement modifiée, créant deux paysages radicalement différents entre le Nord urbanisé et le Sud rural du territoire. En 2017, le département comptait 1 296 130 habitants[Note 2], en augmentation de 4,74 % par rapport à 2012 (France hors Mayotte : +2,36 %). Fiche de la ZFU Cinéastes-Plaine sur le site de la mission interministérielle à la Ville. Le Gâtinais et la région de Milly sont aussi réputés pour leur plantes aromatiques et médicinales comme le Safran, la Menthe poivrée[257]. Du Premier Empire à la Belle Époque, le département évolua vers l’industrie avec la construction d’importantes usines comme les Grands moulins de Corbeil du XIXe siècle[240], de nombreuses communes devinrent des lieux de villégiatures pour les parisiens, qui se faisait construire des demeures et des folies, comme le temple de la Gloire à Orsay (XIXe siècle)[241] et la propriété Caillebotte, à Yerres et de lieux de culte d’autres confessions comme l’église orthodoxe Notre-Dame-de-la-Dormition de Sainte-Geneviève-des-Bois (XXe siècle)[242]. Au total, ce sont soixante-treize gares qui sont réparties sur les trois lignes de transports en commun. Vue des sites figurant dans l’album sur le site sosmeteores.net. Le tourisme enfin, d’agrément ou d’affaires occupe une place non négligeable dans l’économie locale avec la présence de deux bases régionales, de châteaux, d’édifices religieux classés aux monuments historiques, de parcs et jardins remarquables, du parc naturel régional du Gâtinais français, certains secteurs du département ayant conservé un caractère rural, vingt-sept communes comptaient en 2006 plus de 10 % de résidences secondaires. En 2006, l’inauguration à Saint-Aubin du Synchrotron soleil marquait la poursuite du programme de développement économique et scientifique du département. Der er tilmed en skøn have med smuk beplantning der giver fryd for øjet lige uden for villaens dør. Fiche de la maison du 106 avenue de la République sur le site topic-topos.com. Bienvenue sur la page officielle de la ville de Boutigny sur Essonne. Le chef-lieu du département, Évry connut la même évolution sur une période plus longue, passant de 5 000 habitants en 1962 à plus de 50 000 en 2006. Afin d’aider ces acteurs, le conseil départemental a développé le dispositif d’action de soutien à la technologie et à la recherche en Essonne. Plusieurs établissements d’enseignement supérieur d’envergure régionale ou nationale sont implantés dans le département de l’Essonne, constituant deux pôles étudiants d’importance. Site officiel de l'association Opticsvalley. Dourdan lieu de tournage sur le blog France 3. Stream live CNN, FOX News Radio, and MSNBC. Palaiseau, Étampes, Massy, Longjumeau, Sainte-Geneviève-des-Bois, Vigneux-sur-Seine, Épinay-sous-Sénart, Athis-Mons, Saint-Michel-sur-Orge, Brétigny-sur-Orge devinrent des villes de banlieue typiques. L'État y est représenté par le préfet Eric Jalon et son conseil départemental est présidé par François Durovray (Les Républicains). Entre 1353 et 1355, Paris frappé par la peste noire utilisa les coches des bateliers de Corbeil, les corbeillards pour évacuer les cadavres, donnant ainsi naissance au mot corbillard. Le pouvoir central de la jeune Cinquième République, représenté par le président le général de Gaulle et le premier ministre Michel Debré, décida de la réorganisation de la région capitale. Au nord-ouest dans la « vallée de la Science », le parc d'activités de Courtabœuf, le plateau de Saclay et la vaste zone industrielle de Massy se concentrent l’université Paris-Sud 11, le pôle ParisTech regroupant plusieurs grandes écoles et de nombreux centres de recherches (Danone, Motorola, Thales, Alcatel-Lucent, Hewlett-Packard, etc.). Cartographie des établissements du second degré sur le site de l'inspection académique de l'Essonne. Site sur la Population et les Limites Administratives de la France - fiche historique du département, Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales, Historique des résultats des recensements en Essonne sur le site internet de l'Insee, Les immigrés par sexe et pays de naissance dans l'Essonne en 2011, sur le site internet de l'Insee. De afdeling Beleidscoördinatie en Omgeving staat in voor: 1. de proactieve opvolging van de strategische en actuele beleidsthema's, zowel op internationaal, Europees, federaal, (inter)regionaal als sectoraal niveau; 2. de coördinatie van beleidsdomeinoverschrijdende thema's zoals transitiethema's VO, 2050, circulaire economie, bio-economie, landbouw en gezondheid; 3. deinhoudelijke coördinatie en opvolging van de thema's voedselverliezen, (agro)voeding(scomplex); 4. het verzorgen van de juridische onderst… Cette même année, 92,6 % des actifs ayant un emploi étaient salariés, dont 80,8 % titulaires d’un emploi fixe. Au Sud, la Beauce occupe une large part du nord du Loiret, complétée par le Gâtinais qui s’étend aussi au Sud-Est en Seine-et-Marne. Les lycées, sous la responsabilité de la région, sont au nombre de quarante-quatre répartis dans le département[68]. It was formed on 1 January 1968 when Seine-et-Oise was split into smaller departments. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Selon le comité départemental du tourisme, le chiffre d’affaires du tourisme s’élève globalement à trois cent soixante-et-un millions d’euros, répartis en soixante-trois millions consacrés aux loisirs dans le département et deux parts approximativement égales (151 millions et 146 millions d’euros) pour le tourisme d’agrément et le tourisme d'affaires. You can set your cookie preferences using the toggles below. Au nord du département, la forêt de Verrières et la forêt de Sénart forment deux espaces préservés en bordure de la première couronne parisienne. 6 communes sont par ailleurs rattachées à la métropole du Grand Paris. À l’extrême nord-est coule enfin le Réveillon qui se jette dans l’Yerres à Yerres. Le département totalise ainsi en 2009 cinquante-huit kilomètres d’autoroute, deux cent vingt-cinq kilomètres de route nationale et mille cent quatre-vingt-onze kilomètres de route départementale. Save. Fiche du dépôt SFDM de Guigneville-sur-Essonne sur le site du Répertoire français des émissions polluantes. PIB par départements à prix courants sur le site de l'Insee. Palmarès départemental des villes et villages fleuris sur le site officiel de l’association. De fait, presque toutes les villes moyennes, quasiment chaque chef-lieu de canton ou leurs périphéries, virent leurs territoires lotis, par des barres d’immeubles, des tours ou des pavillons individuels. Résultats départementaux de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Sur la toile, le web-journal Essonne Info publie une édition quotidienne consacrée à l'actualité politique, économique, sociétale, sportive et culturelle[118]. Tout savoir sur le code postal 91000 : quelle est la ville, le quartier ou la commune ayant le code postal 91000 ? Présentation de la villa gallo-romaine du Moulon sur le site archéologique du CEA. Start Over Date 1785 Location Paris, Département de, Ville de Paris, Île-de-France, France Work Type prints (visual works) Cornell University Library Digital Collections Skip filters Le département de l’Essonne, situé en Île-de-France et dans le bassin parisien, se caractérise par un climat océanique dégradé, principalement sous l’influence des régimes d’ouest - sud-ouest, aux hivers frais et aux étés doux. Au 1er janvier 2012, l'Essonne comptait près de 142 lits pour 1 000 personnes âgées de 75 ans et plus - taux d'hébergement largement supérieur à la moyenne nationale. Le département de l’Essonne n’est pas intrinsèquement réputé pour être un lieu touristique, cependant le patrimoine dont il dispose sur son territoire et les infrastructures développées permettent au département de recevoir un nombre relativement important de visiteurs. Le point le plus bas est d’ailleurs situé à la frontière avec le département limitrophe nord et nord-est du Val-de-Marne, tandis que le plateau ouest s’étend des Hauts-de-Seine au nord-ouest à l’Eure-et-Loir au sud-ouest en passant par les Yvelines à l’ouest. Du Moyen Âge subsistent à Longjumeau l’un des plus vieux ponts d’Île-de-France, daté du XIIIe siècle, le Pont des Templiers[225], des châteaux forts comme à Montlhéry (XIe siècle)[226], Dourdan (XIIIe siècle)[227] ou Étampes (XIIe siècle)[228], les remparts de Corbeil-Essonnes ou des lieux de culte catholiques importants, tel la basilique Notre-Dame-de-Bonne-Garde de Longpont-sur-Orge du XIIe siècle[229] ou la collégiale Notre-Dame-du-Fort à Étampes du XIe siècle[230]. Quarante pour cent de la production nationale française de cresson est originaire d’Essonne, à tel point que cette plante est surnommée « l’or vert » du département[149]. En 2009, la réorganisation des services de l'État entraîna la suppression de la sous-préfecture de Corbeil-Essonnes[38]. Statistiques communale des logements de Saint-Hilaire sur le site de l'Insee. Milly-la-Forêt devint par la volonté de Dryus un centre druidique au IIe siècle av. En 2009, un nouveau redécoupage a entraîné le transfert des communes de Bruyères-le-Châtel et Ollainville (canton d'Arpajon) de la troisième à la quatrième circonscription[49]. Les chrétiens orthodoxes se retrouvent dans plusieurs lieux, principalement l’église Notre-Dame-de-la-Dormition de Sainte-Geneviève-des-Bois et le siège de la métropole orthodoxe roumaine d'Europe occidentale et méridionale à Limours[117]. Données climatiques de la station d'Orly sur le site infoclimat.fr, Données climatiques de la station de Vélizy-Villacoublay sur le site infoclimat.fr, Données climatiques de la station de Melun sur le site infoclimat.fr, Données climatiques de la station de Trappes sur le site infoclimat.fr, Données climatiques de la station de Chartres sur le site infoclimat.fr, Données climatiques de la station d'Orléans sur le site infoclimat.fr, Données climatiques de la station de Nice sur le site infoclimat.fr, Données climatiques de la station de Toulouse sur le site infoclimat.fr. Site officiel du parc naturel régional du Gâtinais français. Historique. Raid, GIPN et BRI regroupés sous une même bannière, la FIPN. Géologiquement intégré au bassin parisien, le sous-sol est relativement homogène sur l’ensemble du territoire avec quelques variations entre le sud et le nord-est. Données statistiques de la zone d'emploi de Boulogne-Billancourt sur le site de l'Insee. Deux espaces renommés occupent aussi une part importante du territoire. Plusieurs groupes de médias diffusent les informations locales. Le département de l’Essonne dispose d’une multitude de lieux répartis sur le territoire, presque chaque commune disposant d’une salle polyvalente, d’une médiathèque, d’un centre culturel ou d’une maison des jeunes et de la culture. Le ralentissement de la croissance démographique depuis 1990 est dû au solde apparent des entrées-sorties, devenu négatif (- 0,4 % par an de 1990 à 1999, - 0,1 % par an de 1999 à 2006 et - 0,5 % par an de 2006 à 2011)[42]. Depuis la création du département le 1er janvier 1968, sa population a crû rapidement, passant de 673 325 habitants lors du premier recensement de 1968 à 923 063 résidents en 1975, puis a connu une croissance moins rapide, pour atteindre 988 000 personnes en 1982 et pour ne dépasser le million qu'en 1990. À l’est et au sud-est se trouve le plus vaste département de la région Île-de-France, la Seine-et-Marne. Annuaire des maisons de justice et du droit sur le site des services publics en Essonne. La presse écrite est représentée par l'hebdomadaire Le Républicain de l'Essonne et les éditions locales du quotidien Le Parisien. À noter que le taux national de structures médicalisées pour seniors s'élève à 103 ‰. Le département dispose d’un maillage important d’axes de transport d’envergure nationale, des routes en partie héritées des voies romaines et de l’ancien régime, des voies ferrées majeures et un aéroport international. Statistiques communale des logements de Saint-Sulpice-de-Favières sur le site de l'Insee. L’ouverture de la ligne de tramway de l’Arpajonnais en 1894 permit une nouvelle montée en puissance des débouchés agricoles de la région, offrant un accès direct et rapide aux halles de Paris. Le conseil départemental de l’Essonne a développé des associations de jumelage avec : Le département s’est aussi engagé depuis 1996 dans un programme d’appui au développement du cercle de Diéma au Mali[107] et dans un programme de codéveloppement avec les départements de Nippes et du Sud en Haïti depuis 2004[108]. Cette propension au vote de gauche toutefois absente lors des élections législatives puisque les députés de gauche ne sont plus majoritaires dans le département depuis 1988 en n’étant plus que trois sur dix depuis 2002. Le département est encore en grande partie couvert par les espaces de culture, dont on distingue le maraîchage au nord et les grandes cultures céréalières dans le sud, il était jusqu’au milieu du XXe siècle l’un des principaux fournisseurs en produits frais des halles de Paris et directement relié à elles par l’Arpajonnais. Officiellement créé le 1er janvier 1968 par démembrement de l'ancienne Seine-et-Oise, il porte le code Insee et postal 91 et couvre un territoire de 1 804 km2 occupé en 2017 par 1 296 130 habitants. Chiffres clés su SDIS91 sur son site officiel. Mairies des communes du Département de l'Essonne (Île-de-France) - Page 5. Liste des scènes conventionnées d'Île-de-France sur le site du ministère de la Culture. Trois lieux se distinguent cependant par leur importance, le théâtre de l’Agora à Évry, labellisé scène nationale[109], l’opéra de Massy, labellisée scène conventionnée lyrique[110] et le centre d'art contemporain du château de Chamarande. Site officiel du pôle Systematic Paris Région. Il est divisé en deux zones, cinq vicariats, vingt-trois secteurs paroissiaux et cent huit paroisses. Le département est découpé en 3 arrondissements et 21 cantons. La gendarmerie nationale compte trois compagnies à Étampes, Évry et Palaiseau et trente-et-une brigades territoriales[99]. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Le nord-est du département est occupé par la pénéplaine de la Seine, de l’Essonne et de l’Orge, au relief relativement peu marqué jusqu’au lit du fleuve. Enfin, la chambre de commerce et d'industrie de l'Essonne a développé un site consacré à la recherche dans le département, centralisant les laboratoires et les organismes et la promotion du transfert de compétences[161]. Données statistiques étudiantes en Île-de-France sur le site de l'Insee. Post. Plusieurs de ses affluents parcourent le département, sur la rive droite, l’Yerres parcourt dix-sept kilomètres en Essonne entre Quincy-sous-Sénart et Crosne avant la confluence située dans le département du Val-de-Marne à Villeneuve-Saint-Georges. Outre la préfecture Évry-Courcouronnes et les chefs-lieux Corbeil-Essonnes, Étampes et Palaiseau, plusieurs cités apparaissent comme caractéristiques du département par leurs importance historique, culturelle, économique et administrative, soit Arpajon, Dourdan, La Ferté-Alais, Milly-la-Forêt et Montlhéry. Organisation du SDIS91 sur son site officiel. D’autres artistes sont originaires du département, parmi lesquels Dany Brillant, Alain Chabat, Marc Lavoine ou Jean-Luc Lemoine, d’autres comme Claude François ont choisi de s’y installer. Plusieurs pôles de compétitivités ont en outre été développés par l’État et sont actifs sur le territoire départemental dont System@tic Paris-Région[158], Medicen[159], ASTech et Opticsvalley[160]. Le département de l’Essonne est dirigé par le conseil départemental de l'Essonne, assemblée délibérante départementale composée de quarante-deux conseillers généraux dont trente conseillers départementaux de la majorité de droite et 12 conseillers départementaux de l'opposition de gauche. Les communes du département ont par ailleurs toujours attiré les artistes, devenant des centres d’expression et de création, comme Étampes où naquit une École de peinture, Milly-la-Forêt qui accueillit Jean Cocteau, Christian Dior, Jean Marais et Jean Tinguely, auteur du fameux Cyclop. Organisation nationale des CRS sur leur site officiel. Au milieu des années 1960, la région Île-de-France était le théâtre de tractations politiques importantes. Le 20 juillet 1967, le décret no 67-589 portait création officielle des vingt-sept cantons du département[34] : Arpajon, Athis-Mons, Bièvres, Brétigny-sur-Orge, Brunoy, Corbeil-Essonnes, Dourdan, Étampes, Étréchy, Évry, Juvisy-sur-Orge, La Ferté-Alais, Limours, Longjumeau, Massy, Mennecy, Méréville, Milly-la-Forêt, Montgeron, Montlhéry, Orsay, Palaiseau, Ris-Orangis, Saint-Chéron, Sainte-Geneviève-des-Bois, Savigny-sur-Orge et Viry-Châtillon. Le domaine d’Étampes fut érigé en comté en 1298, créant alors la lignée des comtes puis ducs d’Étampes. À ce titre, il est chargé de coordonner les actions en faveur des personnes âgées, des handicapés, des enfants, des familles et des personnes en difficulté. Cette nouvelle concentration de résidents entraîna de nouveaux besoins, permettant le développement d’une nouvelle société de consommation avec l’ouverture en 1963 du premier hypermarché de France sous l’enseigne Carrefour à Sainte-Geneviève-des-Bois, puis la création des centres commerciaux, Ulis 2 en 1973, Évry 2 en 1975, La Croix-Blanche dans les années 1980, Villebon 2 en 1988, Villabé A6 en 1992. In the administrative divisions of France, the department (French: département, pronounced [depaʁtəmɑ̃]) is one of the three levels of government under the national level ("territorial collectivities"), between the administrative regions and the communes.Ninety-six departments are in metropolitan France, and five are overseas departments, which are also classified as overseas regions. Liste des établissements scolaires sur le site de la DDEC91. L’industrie en Essonne a une histoire ancienne, bien avant la création du département, Corbeil et Essonnes étaient réputées pour leurs usines de minoterie dont subsiste encore aujourd’hui les Grands moulins de Corbeil, de tannerie, de poudrerie. En 1346, Philippe VI de France signa l’ordonnance de Brunoy, considérée comme le premier acte juridique en français ayant trait au développement durable. L'Essonne comprend 194 communes au 1er janvier 2020[1]. Ainsi, la recherche scientifique a peu à peu pris une importance majeure dans l’économie départementale, au point d’employer plus de 14 000 personnes en 2005. L’analyse des derniers résultats électoraux d’envergure supra-départementale montre que le département de l’Essonne suit les tendances nationales avec une propension légère au vote à gauche comme en témoignent les nettes avancent des candidats du socialistes lors des scrutins de 2004 et le score légèrement supérieur au national de la candidate Ségolène Royal lors de l’élection présidentielle de 2007.

Injure 6 Lettres, Turquie Otan Sortie, Lit Encaisse En 6 Lettres, Incendie Tunnel A86, Air Algérie Toulouse Horaires, Expression Les Grandes Eaux, Replay Toute Une Histoire, Imbros Et Tenedos, Météo La Rochelle,