La première représente la vision externe de l’organisation sociale, la seconde la vision interne [30]. (votre nom de famille ?). les prénoms souvent on les connais mais rarement les noms de famille soninké. Igo Khassé Dingka est l'ancêtre des Soninkés portant les patronymes : Soukhouna, Cissé, Touré, Diané, Dramé, Khouma, Sakho. 26 novembre 2011 0. La ville de Bakel se trouve sur l'ancien royaume du Galam. La dernière modification de cette page a été faite le 28 novembre 2020 à 21:36. Ainsi chacun peut-il savoir à qui il a l’honneur de s’adresser et assigner à l’inconnu la place qui lui revient dans l’ordre des hiérarchies statutaires. Les femmes portaient toujours un léger voile sur la tête. Parmi les familles les plus illustres à l’époque, on pouvait citer : Les Cissé comptaient parmi les notables de Wagadou de même que les Sylla, les Soukhouna, les Yatabéré et les Sakho. Il faut aussi que la femme soit d’une bonne famille », explique-t-il. Les Toucouleurs sont une population de langue peule en Afrique de l'Ouest, vivant principalement dans le nord du Sénégal (où ils représentent 26 % de la population, dans la vallée du fleuve Sénégal), en Mauritanie, en Guinée (Dinguiraye) et au Mali. Actualité Traditions : Le Royaume Soninké de Diarra ou Kingui Diawara, Seconde partie. Ils sont sans nul doute les plus grands cultivateurs de la Mauritanie. Le tunka, le roi, est le chef politique. Ils font culturellement partie du groupe mandé de par leur langue, le soninké, mais forment un groupe ethnique à part entière. Le territoire qu'ils occupent s'étend sur 800 kilomètres, d'est en ouest, de la moyenne vallée du Sénégal jusqu'au delta intérieur du Niger[10]. Ils sont portés comme des sous-vêtements de séduction, ils ne peuvent être montrés que dans l'intimité. Dans le passé, une ceinture de cuir était attachée à la taille. Alain Gallay, « La poterie en pays Sarakolé (Mali, Afrique Occidentale) », Cheikhna Wagué, « Quand les identités sociales s’affrontent, la coexistence devient difficile au Fouta Toro. Ce n’est pas au père du prétendant d’aller chercher l’épouse. ignification des noms de famille Soninké et de leur Diandoukaraadi (Jandukaraadi) Messagepar bouna » Dim Jan 07, 2007 4:11 am ici je m'adresse aux experts de la culture sur la signification des noms de famille Soninké et de leur diandouradi. Elle comprend trois niveaux[15] : Ce système est héréditaire. Selon les sources, on observe de très nombreuses variantes : Aswanik, Dafing, Dafi, Dyakanke, Gadyaga, Maraka, Maraxa, Marka, Marka Soninké, Saracole, Sarakolé, Sarakollé, Sarakule, Sarawule, Saraxole, Seraculeh, Serahuli, Serakhulle, Silabe, Soniake, Soninkés, Sonninké, Toubakai, Wakore[1]. Mais surtout du commerce avec les traitants européens initiateurs de la Traite Atlantique et avec les Maures par les voies commerciales transsahariennes. Traditionnellement, les hommes soninkés portent le boubou, une grande robe qui arrivait en bas des genoux et un pantalon, souve… Quelques Noms de Famille Soninké de l’Empire du Ghana, La société soninké expliquée en quelques lignes: Origine des Soninkés, Siya Yatabéré et la fin de l’Empire du Ghana, Histoire des Soninké : DIAKA, Premier Habitat des SONINKE ou la Fondation des COLONIES. Il est rare dans notre culture qu’on n’attribue pas de second nom (Jammu Kare) aux noms de famille Soninké. Le royaume a été plusieurs fois vassalisé par le Djolof à l'époque où celui-ci était un empire, par le Fouta-Toro et par le royaume bambara du Kaarta. Traditionnellement, au temps de l’Empire, certains noms de famille se réfèraient à des castes particulières. Il y a également des ethnies apparentées au Soninkés au Burkina Faso (les dafing). Ils sont généralement musulmans sunnites. Dans l’ordre de leur succession, par la tradition, nous les classons ainsi : Elles tatouaient leurs lèvres et leurs gencives pour faire ressortir la blancheur de leurs dents et rehausser la beauté de leur visage. Il semble que cette organisation remonte à l’époque de l’empire de Ghana (Ve-XIIe siècles de l’ère chrétienne). Chercher les MALI sur Geneanet. Caste : Porté en Provence (84, 13), le nom correspond à l'adjectif "chaste", sans doute employé comme nom de personne (voir Casto). Ça me fait mal au cœur , le Mali est un pays riche , que ce soit au niveau de la culture ou de … La fondation du royaume du Ouagadou, à l'origine de l'empire du Ghana, d'après la tradition orale des griots soninké, est attribuée à un personnage légendaire, Igo Khassé Dingka (ce qui signifie « gros vieil homme »), l'ancêtre des Soninkés. Comme pour la plupart des noms africains, il est difficile, sinon impossible, de lui donner une étymologie. Cissé (et ses variantes Cisé, Sise ou Siise) occupe une place de choix, puisque c'était le patronyme des six premiers clans soninké issus des six fils de Dingka[17]. soninké \sɔ.nin.ke\ masculin au singulier uniquement 1. Enquête - Les castes au Sénégal : C’est pas noble ! A la suite de la destruction de l'empire du Ghana, les Sarakolé sont éparpillés le long de la frontière qui sépare le Mali de la Mauritanie, à… Du point de vue religieux, les Soninké appartiennent tous à la religion musulmane, mais celle-ci n est pas coupée des cultes ancestraux dont les tenants sont surtout représentés par les gens de caste … Traditionnellement, au temps de l’Empire, certains noms de famille se réfèraient à des castes particulières. La fréquence des noms, par rapport aux castes, ne peut pas réellement indiquer l'origine de ceux-ci, car chaque patronyme peut se retrouver dans toutes les couches sociales. Pour pouvoir installer le royaume du Ouagadou, Igo Khassé Dingka dut négocier avec le serpent Bida de le laisser installer son empire à condition de lui donner tous les sept ans la fille la plus belle et la plus propre (vierge) du Wagadou. LA CASTE DES HORO. Les troupes de Dingka étaient d'excellents cavaliers et ils étaient armés de lances, épées, boucliers, armures de fer. Les oreilles de la femme sont percées de plusieurs trous dans lesquels sont placés plusieurs anneaux en or pour les plus fortunées, en argent ou en bronze pour les plus modestes. Dans les années 1970, les Soninkés représentaient près de 70 % de la population subsaharienne émigrée en France[13]. Face à de si grandes proportions, les Soninkés, pour maintenir le contrôle, se montrent brutaux à leur encontre[14]. Elle est composée des Tunka lému (prince), des Modi (le clergé, qu'on appelle aussi les marabouts), les Mangou. Les familles soninké se sont regroupées alors que les hommes n'avaient pu accéder à des conditions de vie décentes dans l'immigration. Le jammu kare (lire karé) d'un nom c'est ce second nom que l'on lui rajoute et qui lui sert d'identifiant. Aussi, ils se sont retournés vers leur société, qui semblait pouvoir leur offrir un statut plus enviable. J.-C.[5]. En contrepartie, le serpent accorderait au Ouagadou la richesse, l'or et la pluie pour les récoltes. Quant au nom de famille DIAWARA, Daman Guilé ancêtre mythique des Diawara obtint le nom Diawara par le fait qu’il vivait a Dia (ville) et Wara ( lion) d’où le lion de Dia, Diawara. Et vice versa comme l'a souligné fodiyé des soninké qui nous ont … Avec l'islamisation, le pagne arrive désormais jusqu'aux chevilles. Sur la tête elles attachent artistiquement un foulard, le tikka ou kala. Cela s’explique principalement par les grandes migrations Soninkées qui ont eu lieu après l’éclatement de l’Empire du Ghana vers d’autres contrées. Au XIXe siècle, Mamadou Lamine Dramé, un marabout soninké du Galam, fut l'un des plus grands résistants contre la colonisation au Sénégal[9]. Doucouré : Comme pour la plupart des noms d'origine africaine, le sens est pratiquement impossible à établir. La classification générale est par classe, la classification détaillée par caste. Le nom de famille Soninké était toujours conservé, cependant, la langue Soninkée était de moins en moins parlée en faveur des langues locales.Les soninkés du sud du Niger sont appelés localement Aswaninké. Il y a aussi les babouches brodées appelées moukhou, ou les sandales de cuir, le tepou. BIENVENUE SUR SONINKARA DAHA Ganda Fadiga est un Guésséré soninké de nationalité malienne, né en 1949 dans le village de Maréna ... WEEZY SONINKÉ : Bonne fête d'indépendance à tous et nos soldats ! Les peuls et les haoussa du Songhaï appèlent les soninkés les Wangara. Les mariages se font au sein de chaque catégorie. 9 Pour les personnes d’origine servile, les assignations statutaires prennent souvent, de nos jours, des formes méprisantes, voire insultantes. Moi, sac à dos WEEZY SONINKÉ ! Il envoie auprès de la famille de la jeune fille un émissaire avec qui il est lié traditionnellement. Nom de famille. Il est issu des tunkalemmu (princes et héritiers de la royauté) auxquels il se réfère avant de prendre une décision. 700 000 ont été dénombrés au Mali en 1991, 250 000 au Sénégal en 2007, 156 000 en Gambie en 2006, 39 000 en Mauritanie en 2006 et 5 000 en Guinée-Bissau en 2005[4] et quelques milliers en Côte d'Ivoire, en Guinée-Conakry (Manda Saran, Linsan Saran et Badougoula) et au Burkina Faso. Les Sarakholés ne pratiquent pas la scarification du visage autant que les Bambaras. « Marka » est le nom sous lequel ils sont connus au Mali dans la région de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et au Burkina Faso dans celle de Dafina[3]. Sous leurs vêtements, les femmes ont plusieurs colliers de perles qu'elles portent sur la taille. Les peuls et les haoussa du Songhaï appèlent les soninkés les Wangara. Sylla : Porté en Afrique de l'Ouest, notamment au Mali et au Sénégal, c'est un nom soninké également écrit Silla. La fin du royaume de Kingui : Diara resta longtemps vassal des puissants empires du Mandé au quatorzième siècle et du Songhay (Gao) au seizième siècle. On précisera simplement qu'il est ou a été porté par les tôrôbé (hommes de la prière) et par les forgerons. Les chefs de village doivent obtenir la bénédiction du tunka pour exercer. Après la chute de l'empire du Ghana, les Soninkés se sont dispersés dans toute l'Afrique de l'Ouest à partir du XIIe siècle, donnant ainsi naissance à plusieurs ethnies dont les Bozo, Soninkés devenus pêcheurs sur le fleuve Niger et en propageant l'islam[6]. Sarakolé, ou Soninké, ou Marka, originaires du Wagadou et du Ghana. La société soninké expliquée en quelques lignes: Origine des Soninkés Hymne à Dingha ancêtre des Soninke et fondateur de l’empire du Ghana (Wagadou) Quelques Noms de Famille Soninké de l’Empire du Ghana Maître Daouda SAKHO 5ème dan de Kung-Fu Histoire des forgerons de Barâgo (village des forgerons de Wagadou), Partie 1 Le bazin (bassa) est le tissu utilisé pour les fêtes, noble et de grande qualité. Étymologie. L'excision des jeunes filles était très pratiquée dans le passé. Ibrahim Tourqandans son livre (Empire Islamique du Ghana), nous cite 5 souverains à partir de 790 (ap-JC) qui sont : De nos jours, on retrouve certains de ces anciens noms de famille Soninkés chez d’autres ethnies comme les Bambara, les Sosé, les Mandings, etc. Retrouvez vos ancêtres, l'histoire et l'origine de votre nom de famille et construisez ainsi votre arbre généalogique ! Dès l'époque précoloniale, la société soninké pratique le commerce d'esclaves pour progressivement se transformer en société esclavagiste[14]. Ci signifiant « cheval », cisé serait « le cavalier ». L'historien Abdoulaye Bathily évoque une origine saharienne des Soninkés, qui auraient migré vers le Sahel au fur et à mesure de l'assèchement du climat au IIIe millénaire av. LES CASTES : Organisation sociale et hiérarchie chez les soninké. Il est propriétaire des terres de son pays et de ce qui y pousse. Le nom de famille Soninké. L’organisation sociale des Soninkés est très hiérarchisée. On raconte aussi que c’est parce qu’ un chien s’approchait beaucoup trop de son plat ( certainement de haricots) que Daman Guilé s’écria : dia ! Dans le passé, les hommes avaient les cheveux tressés ou des coiffures en locks, qu'ils enduisaient de karité. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lorsque Dingka arriva en Afrique de l'Ouest, dans la région où se trouvent aujourd'hui le Mali, la Mauritanie et le Sénégal, il trouva sur place une nation d'agriculteurs, les Karos, qu'il réussit, lui et sa suite, à dominer. La légende raconte que dans la région, un serpent à sept têtes nommé Bida régnait en maître. Au Sénégal, selon le recensement de 1988, les Soninkés y étaient 113 184 sur une population totale estimée à 6 773 417 habitants, soit 1,7 %[11]. Les bijoux tels que les colliers, les bracelets au poignet et aux chevilles sont très utilisés. Il existe une importante diaspora, notamment en région parisienne depuis la fin des années 1950[12]. Né vers 844/1440 sous le nom de Mamadou Touré fils d'Abubakar dans une famille d'ethnie soninké, le futur Askia devint dans les années 1460 le meilleur général de Sonni Ali Ber alors tout occupé à transformer le petit royaume de Gao dont il avait hérité en un puissant Etat. Mais on pourrait en ajouter bien d'autres, tels que Diakité d'origine Bambaras et Peuls Ira ou Yra, Sanogo d'origine Sénoufo, Nder, Khouma (Kouma ou Couma), Kaïré, Loum, Khoulé, Diané ou Diaouné. Les kagoros, les Wagués, les noms d’honneur ( jammu karé) Aux dires de beaucoup d’anthropologues, historiens et ethnologues les Soninké sont un peuple très ancien car leurs origines remontent au-delà de Ouagadou. Mot Soninké ( Singulier , Pluriel ) Traduction en Français Faaba (faabana) Secourir, porter assistance Faaba (a, enu) Père Faaba-tugunne (n , u) Oncle, petit frère du père Faaba-xoore (a, o) Oncle , grand frère du père Faabe Père ( terme de respect) Faajiri (i, nu) Prière de l’aube, aube Faame Longue absence Faamu (faamunu) Comprendre. C'est ainsi que nous voyons des SYLLA marabout, cordonniers ou guerriers. Les Soninkés connus aussi pour de grand voyageurs ils portent les noms de famille des autres ethnies tel que les Bambaras et d'autres comme Kébé, Tandia, Séméga, Gallédou, Diawara, Timéra notamment. « Classe et caste ont entre elles une relation de famille et espèce. Selon les sources, on observe de très nombreuses variantes : Aswanik, Dafing, Dafi, Dyakanke, Gadyaga, Maraka, Maraxa, Marka, Marka Soninké, Saracole, Sarakolé, Sarakollé, Sarakule, Sarawule, Saraxole, Seraculeh, Serahuli, Serakhulle, Silabe, Soniake, Soninkés, Sonninké, Toubakai, Wakore1. On rencontre surtout ce nom dans les tribus de langue soninké (aux alentours du Mali), où il est porté par des familles appartenant à la caste des nobles. Chez les KOITA, l’ainée de la famille aura pour prénom KOITA. Aux temps de l’Empire, les Soninkés habitaient principalement à Wagadou. Si j'ai bien compris on parle des noms d'origine soninké or avec les interpénétrations ethniques, on a des noms de famille qui sont devenus soninké mais qui ne le sont pas à l'orgine. Les Soninkés se sont convertis à l'islam au XIe siècle. D’une région à une autre, un même nom de famille pouvait appartenir à des castes différentes. Les Soninkés face aux mutations du, Cheikhna Wagué et Sandra Nossik, « Les 'konpo xooro' des migrants soninkés de Dakar : histoire, pratiques et mises en discours », in, Cheikhna Wagué, « Récits ou miroirs déformants des réalités socio-historiques. Ainsi, jusqu'à la fin du XIXe siècle, dans les régions qu'elle occupe, la population peut être constituée d'un tiers ou de la moitié d'esclaves[14]. Selon Makhtar Diouf, chercheur à l'IFAN[16], certains patronymes sont caractéristiques d'une origine soninké – parfois lointaine – comme : Baradji, Bathily, Doucouré, Diabira, Diagana, Tandia ou Tandian , Sissako, Wagué, Fadé, Kanté, Koïta, Maréga Doucouré, Diawara, Dramé, Gassama, Kébé, Konté, Touré, Sakho ou Sacko, Sylla, Soumaré, Dabo, Diagouraga (tambacoly), Berthé, Dioumassy, Fofana, Gandega, Kamara, Magassa, Simaga, Tounkara, Gassama, Diaby. Ils ont créé également le royaume du Galam au Sénégal, sur la vallée du fleuve Sénégal, ancien royaume qui se trouvait au sud du Fouta-Toro et à l'est du royaume du Djolof. Aussi loin que l’on remonte dans leur histoire, il est question de ces phénomènes sociaux. C'est pourquoi il est dangereux dans la nomenclature de la société soninké féodale de dire que tel nom de famille est esclave ou marabout. Fichier audio : Cheikhna Wagué, CEMAf wacheikhna@yahoo.fr L’histoire des populations soninkées et l’esclavage sont inextricablement liés. En milieu soninké, pour se marier, il ne suffit pas de connaître la caste, il faut aussi connaître la famille. Je ne présenterai là que les principales ethnies en indiquant les noms les plus courants de chaque ethnie ; les amateurs de foot ou de musique reconnaîtront probablement certains de ces noms. L’hétérogénéité des migrations soninkées au Fouta Toro (Mauritanie, Sénégal) depuis la fin du XVIII, Cheikhna Wagué, «L’hétérogénéité des réalités historiques et sociologiques de l’esclavage (. La société soninké est patrilinéaire. Les femmes avaient le plus souvent le crâne rasé, mais il y avait aussi des coiffures tressées, très difficiles à réaliser. Blake Diallo, l’homme à qui la victime a téléphoné tout de suite après son agression, porte le même nom qu’elle mais n’est pas de son pays, de sa famille et encore moins son frère de sang —en-dehors du sens africain du terme, assez vague, qu’il a eu le malheur d’utiliser devant des journalistes non-avertis. Les Soninkés sont un peuple présent en Afrique de l'Ouest sahélienne, établi principalement au Mali le long de la frontière mauritanienne (entre Nara, la région de Koulikoro, Kayes et Nioro du Sahel), ainsi qu'au Sénégal, en Mauritanie, en Gambie et en Guinée-Bissau. Cela se remarque la plupart du temps lors des salutations. Le Galam a subi des razzias des Maures à la recherche d'esclaves pour la culture de la gomme[8]. La majorité des Soninkés vivent dans l'ouest du Mali. Les femmes portaient le pagne qui s'arrêtaient en bas des genoux, le fendeli, et pour le haut la camisole, par-dessus laquelle elles mettent un boubou le plus souvent de couleur indigo, appelé doroké khoré (grand vêtement). Mamadou Dramé, « Cérémonies et rites chez les Soninké », dans, Chiffres de la Division de la Statistique de Dakar cités dans, Patronymes identifiés comme soninké par Makhtar Diouf, dans, région de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Soninkés&oldid=177072029, Article manquant de références depuis décembre 2019, Article manquant de références/Liste complète, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Sciences humaines et sociales/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Mamadou Dramé, « Cérémonies et rites chez les Soninké », in. Premier site d'informations de l'Afrique de l'ouest | seneweb.com Leurs ancêtres seraient de race blanche (berbère Zénaga), d'où leur nom de Sera Khoullé (homme blanc) devenu Sarakolé. Ce grand pays qu’est le Mali comprend de nombreuses ethnies et il est très facile de savoir de quelle ethnie vient une personne grâce à son nom de famille. Traditionnellement, les hommes soninkés portent le boubou, une grande robe qui arrivait en bas des genoux et un pantalon, souvent de couleur blanche, beige ou bleu indigo. Puis les griots Djely, à la fois chanteurs, spécialistes de la généalogie des familles khassonkés, historiens, conteurs et musiciens. Langue de la famille nigéro-congolaise et du sous-groupe mandé, parlée par environ un million de personnes. Certains noms ont deux jammu kare et peut-être plus. Le roi portait le titre de Tounka. Les esclaves habitaient dans un quartier spécifique des villages, une pratique qui s'est maintenue jusqu'à nos jours[14]. Hommes comme femmes se font deux ou trois scarifications sur les tempes, et les femmes en font trois de plus sur les joues. On ne le confondra pas avec Casté (Sud-Ouest), qui est pour sa part une probable variante de Caste t (voir ce nom)." Et tel nom de famille qui était par exemple guerrier a eu une variante cordonnier ou forgeron, grâce à un événement. D’une région à une autre, un même nom de famille pouvait appartenir à des castes différentes. Je suis une soninké , plus precisement Doucouré et je trouve que c'est n'importe quoi cette histoire de castes , et quand je vois des gens qui se croient inferieur ou superieur par rapport à leurs nom de famille!! Toutefois, le Galam fournissait rarement ses propres esclaves aux négriers français et leur remettait principalement ceux capturés dans les pays voisins[7]. Dans certaines familles, la fille ainée prend automatiquement comme prénom le nom de famille. De nombreuses familles appartenant aux ethnies voisines ont intégré au fil des siècles le monde Mandingue, et vice-versa. Ce nom est donc resté et a été donné à la région. Ainsi, chez les Sakho, l’ainée de la famille s’appellera SAKHO. Ils se désignent eux-mêmes par le mot soninké qui est en réalité le singulier du mot soninko[2], mais sont également appelés « Sarakholés » par les Wolofs, « Marakas » par les Bambaras, « Wangara » par les Malinkés, « Wakoré » par les Songhaïs, ou encore « Toubakaï ». Dans le système des castes en milieu soninké, les Niahamalo sont considérés comme les clients des Tunkalemu du fait de leur dépendance de cette classe dirigeante.Ils se repartissent en plusieurs sous- groupes. Les Soninkés vivent sur la vallée du fleuve, plus particulièrement dans la région de Guidimakha et la région du Gorgol. Leur langue est le soninké, une langue mandée, dont le nombre total de locuteurs a été estimé à 1 250 000. Browsing: Noms de famille Soninké. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies... Norsk casino bonuser spill og online moro for norske spillere, Dessin animé Soninké – La légende de l’empire du Ghana, Publication de trois livres en langue SONINKE, Tournoi Wagadu Djida, organisé par la communauté Soninké de Dakar : Ballou remporte le trophée de la troisième édition, Univers linguistique de la langue Soninké, Décés de Macire Drame surnommé Diaré Khore (Xoore), Ahmet Khalifa Niass Vs Soninké: Le marabout entendu par la Police, Les Valeureux guerriers de Mamadou Lamine Dramé, Les maîtres de la parole: Les griots Soninké, L’histoire de Wagadou ou Empire du Ghana: Premier Empire de l’Afrique Noire, Mali – Reportage Photo : Festival International des Soninké. Il vivait de l'agriculture, du commerce de la gomme arabique et de l'or[7]. ... Les hommes de castes, nommé nyamakhalo, qui regroupent les forgerons (Noumo), les cordonniers (Garank é), le Fino, sorte de serviteur des castés, ils exécutent toutes leurs demandes.

Citation Amour Fort Et Sincère, Créer Un Livre, Les Principaux Organes De L'onu Et Leur Fonctionnement Pdf, Centre Commercial Garge Les-gonesse, Phrase Inverse Drole, Prix Passeport Tunisien, Université De Coimbra, Concours Jeune Administrateur Onu 2020, Survetement Inter Milan Footkorner, Bons Plans Croatie,